CANCEROPHOBIE – peur du cancer

9,00

Durée : 40 mns

Thérapeute : Lionel MAILLARD

Compare
Catégorie :

Description

Si personne ne veut avoir le cancer, la crainte de cette maladie peut être chez certains sujets excessive et irraisonnée. On parle alors de cancérophobie. Mais comment la cancérophobie se manifeste réellement ? Et comment la combattre ?

La cancérophobie, ses manifestations :

Souvent, la personne victime de cancérophobie, outre la crainte des souffrances que le cancer peut entraîner, a surtout la peur de mourir.
Dans certains cas, la crainte du cancer se focalisera sur une partie de l’organisme en particulier (cancer du col, cancer de l’utérus, cancer du sein…). Dans d’autres cas, la peur concernera plusieurs parties du corps à la fois. Mais il se peut également cette peur ne soit centré sur aucune partie en particulier.
Les cancérophobes peuvent avoir deux sortes de réactions face à leur peur. Tout d’abord, certains vont éviter toutes sortes de livres, documentaires… parlant du cancer. En effet, pour eux, cela ne fera qu’accentuer davantage la crainte. De même, ils vont fuir tout contact avec des médecins ou tout autre corps médical risquant d’aborder le sujet.
D’autres vont essayer d’avoir le maximum d’informations concernant les différentes sortes de cancer, et essaierons de faire le diagnostic de leur propre état de santé. Bien sûr, ils vont multiplier les consultations médicales, ainsi que les différentes analyses. Pour ces derniers, même si les différents examens démontrent qu’aucun risque de cancer n’est détecté, la peur excessive demeurera puisqu’ils sont convaincus que quelque chose a été « loupé ».

Comment vaincre la cancérophobie ?

Dans le cas d’une cancérophobie, le traitement le plus courant est la thérapie cognitive et comportementale. Elle sera axée sur deux points en particulier : les pensées négatives et l’évitement. Les pensées négatives et injustifiées seront remédiées à travers une restructuration cognitive. Pour l’évitement, il s’agit de faire prendre conscience au patient que cela ne fera qu’intensifier davantage la phobie, et de l’accompagner à affronter progressivement sa peur.
Sinon, il faut savoir que le traitement de la cancérophobie par thérapie cognitive et comportementale prend généralement quelques mois. Cela peut désormais se faire auprès de certains hôpitaux ayant un service spécialisé dans les phobies.