CONSCIENT et INCONSCIENT – votre trésor

19,00

Durée : 30 mns

Thérapeute : Lionel MAILLARD

Compare

Description

LE CONSCIENT ET L’INCONSCIENT

LE CONSCIENT, C’EST QUOI EXACTEMENT ?

Nous sommes tous fabriqué de la même manière, le conscient et l’inconscient. Ce que l’on sait moins c’est que le conscient, représente seulement 10% de notre potentiel total. Ce qui veut donc dire que notre inconscient représente-lui, 90 % de notre potentiel (et oui c’est énorme).

Tout d’abord le conscient comprend tout d’abord, la partie « matière », notre corps et, ce dont nous avons conscience de ce corps : sa taille, forme, poids, hauteur…, mais cela n’est pas l’essentiel bien sûr. Le conscient c’est également une grande quantité d’informations et, d’apprentissages, l’éducation que nous avons reçu de nos parents, les études que nous avons suivies, notre parcours, l’enfance, l’adolescence, l’âge adulte, métier, famille apprentissages et données. Il est constitué de toutes les expériences positives et négatives de notre vie, de notre naissance à aujourd’hui, les bons événements comme les moins bons. Comme des programmes dans un ordinateur finalement, des bons programmes mais également des moins bons. Le conscient c’est donc tout ce que l’on connait de nous.

Mais inconscient lui, ou est-il, que fait-il celui là ? et bien pour bien comprendre, nous allons imaginer la chose suivante. Je dis bien imaginer car bien sûr ce n’est comme cela vraiment. Imaginons qu’il existe autour du corps une frontière, une frontière invisible et infranchissable, à environ 80 centimètres du corps. Comme si nous étions enfermés dans une bulle invisible et infranchissable (ce n’est qu’une image, bien sûr) et qu’à l’intérieur de cet espace il y aurait que le conscient, uniquement le conscient. Le corps au milieu de la bulle et entre le corps et la frontière, un espace contenant les informations, éducation, parcours, métier, apprentissages etc. Cet espace, nous allons appeler nos limites conscientes, 10% de notre potentiel véritable. Oui, seulement 10% …

 

ET L’INCONSCIENT ALORS, OU EST-IL DANC CETTE IMAGE ?

Et bien, il n’est pas à l’intérieur de cet espace, dedans c’est ce que l’on connait, l’inconscient, par définition, on ne connait pas puisque c’est inconscient. Et dedans c’est 10 % l’inconscient lui, c’est 90 % il ne pourrait donc pas rentrer à l’intérieur, trop petit. Alors disons qu’il s’agit d’un autre espace au-delà de nos limites conscientes, les deux séparés par une frontière (sorte de bulle). De l’autre côté, un espace infiniment plus grand puisqu’il représente 90 % de nos ressources totales. Des ressources qui sont à nous, mais pas de change, elles sont de l’autre côté, inaccessibles.  Cela n’est pas dur, pour toutes les ressources dont nous avons besoin et bien, il y a 10 % de ressources qui sont dedans, donc que nous utilisons au quotidien et 90 % de ressources de l’autre côté que l’on ne peut pas utiliser. Pour arrêter de fumer c’est pareil, 10 % dedans et 90 % de l’autre côté. Autant dire que si aujourd’hui, nous allons chercher ces ressources-là de l’autre côté et bien pour vous arrêter de fumer ne sera pour vous qu’une formalité.

J’ai coutume de dire, que l’inconsciente est une sorte de jardin extraordinaire qui contient l’essentiel de nos ressources et capacités, 90% de celle-ci. Métaphoriquement, un jardin extraordinaire contenant de magnifiques fruits et légumes. Il va de soi, si nous voulons faire une bonne soupe, ou changer notre existence, qu’il est judicieux de récolter ce dont nous avons besoin dans ce jardin magnifique.

 

L’inconscient, le vôtre, que peut-il bien fabriquer, là, maintenant…, et bien en fait, on peut dire qu’il à trois grandes fonctions :

Première grande fonction

  • Notre inconscient coordonne nos fonctions physiologiques et biologiques autonomes, quelques exemples si vous voulez : peut-on agir consciemment sur notre système nerveux, (exemple)…

Deuxième grande fonction

  • Il est également une sorte de réservoir de connaissance, toute notre vie de votre naissance à aujourd’hui enregistrée comme sur un disque dur d’ordinateur. OK tout est enregistré, mais vous, moi, il y a beaucoup de choses que nous avons oubliées, tient par exemple, qu’avez-vous fait il y a 10 ans le 15 janvier, à 3 heures de l’après-midi…, impossible de se souvenir n’est-ce pas. Et votre inconscient lui le sait, il le sait. Une de ses grandes fonctions est de stocker les informations même quand elles ne servent à rien.

Troisième grande fonction

  • l’inconscient est également notre système de sécurité, de surveillance, notre protecteur, notre instinct de survie par excellence. L’inconscient est capable de nous créer de vrais symptômes afin de nous alerter que nos attitudes ou nos comportements sont parfois néfaste pour notre santé. Et oui, Il faut dire que l’inconscient utilise très bien le seul moyen d’expression qu’il possède : le symptôme… Et si finalement, nous comprenons l’intention positive de notre inconscient et du symptôme, et bien il, le symptôme disparait soudain du jour au lendemain…, (exemple médecin). L’inconscient est également capable par exemple de refouler un traumatisme afin que celui-ci ne crée pas trop de souffrances chaque jour, ainsi une personne peut avoir oubliée « refoulée » son traumatisme. L’inconscient, parmi les innombrables taches qu’il exécute à tout instant fidèlement à, entre autres, pour principale fonction d’être notre outil de protection, face à notre environnement mais également et surtout, face à nous même…

Notre inconscient est une sorte de système de sécurité très sophistiqué capable, face à une situation difficile (traumatisme, souffrance, blessure psychologique), de trouver le moyen qui permettra à une personne de faire face plus facilement à cet événement.

Voilà, ce sont là, les trois grandes fonctions de notre inconscient et dans un prochain article, vous allez apprendre pourquoi et comment il est capital de faire de son inconscient un véritable allier notamment pour arrêter de fumer sans souffrance.

Donc à très bientôt.